L’amour du graff

Home / News / L’amour du graff
L’amour du graff

L’amour du graff

Au départ, c’est au cœur du monde de la rue que Maori Overstreet exprime sa créativité.

Très vite, elle s’impose dans cet univers masculin.

Formée entre autres par Pesca (crew 2AC), un street artist qui l’aide à libérer son imaginaire et à trouver sa propre signature.

C’est là que Nathalie s’affranchit de chaînes invisibles qui ont pu bloquer son inspiration et qu’elle réalise des œuvres qui lui ressemblent, des peintures qui mêlent la technique contemporaine de l’aérosol et du street-art en général avec des écoles plus classiques telles que le cubisme et l’impressionnisme.

Jamais académique, Maori Overstreet bouscule les codes pour créer les siens, donnant ses lettres de noblesse à un style qui s’adresse à tous. Pour cela, elle s’est entourée d’artistes comme Benjamin Photographe (studio Café Crème) qui a su lui insuffler encore plus d’énergie créatrice.

Elle réussit également à intégrer l’art de la rue à l’intérieur des appartements, des maisons, des lofts, des espaces éphémères aussi, habillant les murs intérieurs d’une habitation pour en faire un espace totalement unique à la façon d’une décoratrice.

En 2015, Maori Overstreet intègre la Maison des Artistes. Le monde de la création lui ouvre les bras.