La Diva

Inspirations féminines

Avec le temps, les œuvres de Maori Overstreet s’inspirent de plus en plus de la femme dans toute sa splendeur et dans la multitude de ses facettes.

Maniant avec virtuosité à la fois l’aérosol, le Posca et le pastel, l’artiste possède une signature unique, représentant ces silhouettes évanescentes qui nous parlent à toutes, des femmes élégantes, tantôt sensibles tantôt fortes, parfois douces, parfois puissantes mais qui ne nous laissent jamais indifférents.

Chacune de ses toiles est une ode aux contrastes de la femme, à ses mille et une vies, à l’extraordinaire et infinie palette de ses émotions. Le public, féminin ou masculin, se projette facilement dans ces œuvres qui éveillent forcément l’une de nos cordes sensibles.

La peintre travaille le plus souvent par série comme sa collection de toiles intitulée De l’Ombre à la Lumière qui réussit à suggérer sans imposer, à bousculer nos sens et notre imaginaire grâce à un jeu de couleurs et de faisceaux lumineux, de lignes et de transparences qui nous invitent à l’évasion.

Sa série Les Nébuleuses continue sur cette voie du féminin presque sacré, toujours empathique, utilisant cette fois un effet de plus en plus cinétique pour transcender l’espace-temps.

Le spectateur ressent la course folle de ces femmes qui vivent avec leur temps, tout en essayant de le maîtriser pour en faire leur allié.